Accueil / Dossier / Notre école à faire rêver: Lettre de Jad Awashish-Benmoussa

Notre école à faire rêver: Lettre de Jad Awashish-Benmoussa

La classe de Michèle Henrichon / Crédit photo : Cédric Chabuel
La classe de Michèle Henrichon / Crédit photo : Cédric Chabuel
Cher Monsieur le premier ministre,
Je me nomme Jad et c’est la première année que j’apprends à écrire et lire le français. Avant, j’apprenais l’atikamekw. À l’école ici, on apprend l’écriture et les mathématiques. Ici, dans notre école Louis-Riel, on n’a pas des fenêtres qui s’ouvrent et il fait chaud. Le gymnase fait trop de bruit. J’ai un casier très petit et je n’ai pas assez de place. J’aimerais avoir une école proche de mon quartier parce que j’aurais le temps de déjeuner avant d’aller à l’école.
Ce que j’aime à l’école c’est le hockey aux récréations parce qu’on s’amuse et on joue. J’aime faire des mathématiques dans la classe parce qu’on fait souvent des jeux. J’aime aussi quand Jérémy m’aide à me corriger en écriture. Cette année, j’ai appris à lire, je suis fier de moi.
Si je pouvais construire mon école, je mettrais de plus grands casiers pour avoir plus de place. J’ajouterais des fenêtres qui s’ouvrent, une plus grande cour et de plus grandes classes. Je mettrais encore du matériel de hockey et encore des gens pour m’aider à apprendre mieux (comme ici).
Monsieur le premier ministre, je vous remercie de faire reconstruire mon école, j’ai hâte.
Jad Awashish-Benmoussa

A propos jfpoulin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *